Au mariage

02 déc 2016

Qui dit été dit souvent mariages et, quand on est parent-porteur, c’est parfois toute une aventure. Car si l’on a décidé de porter son bébé et de se passer d’une poussette, il faut s’assurer de pouvoir s’adapter à chaque instant de la journée…

L’été dernier, mon compagnon, notre fils et moi-même étions donc invités à un mariage. Un beau, grand et long mariage, qui s’est déroulé, comme souvent, de la manière suivante : cérémonies (laïque puis religieuse), activités diverses, vin d’honneur, repas et fiesta.

La salle de la mairie dédiée aux mariages étant trop petite pour accueillir tout le monde, nous avons assisté à la cérémonie laïque depuis l’extérieur du bâtiment. Là, tout frais, tout pimpants, nous avions décidé de nous passer du porte-bébé (notre fils avait alors huit mois et pesait le poids d’un beau bébé bien portant), en nous disant que de toute façon ça ne durerait pas longtemps et que, étant deux, on pourrait se relayer. Mais c’était sans compter sur le fait que, la première cérémonie terminée, il fallait se rendre à pied jusqu’à l’église…

Déjà nous regrettions notre décision de ne compter que sur nos bras (faut-il préciser qu’en plus il faisait très chaud ?).

Dans l’église, fort heureusement, des sièges nous attendaient. Pas franchement confortables, mais tout de même bien utiles.

Un après-midi et un petit voyage en voiture plus tard, nous arrivâmes à la salle des fêtes.

C’est à ce moment-là que nous nous remerciâmes mutuellement de toujours avoir le PhysioCarrier dans notre coffre.

La ceinture autour de la taille, clic, bébé en position physio, les bretelles sur les épaules, clac, et hop ! En deux temps trois mouvements notre fils était bien confortablement installé contre moi, sans qu’aucun de nous ne pâtisse de la chaleur (car ce porte-bébé a l’avantage d’être très bien aéré – et pourtant en hiver il tient bien chaud !) ni ne souffre de douleurs diverses (nos dos, en particulier, disent merci…).

C’est ainsi que j’ai pu bouger et profiter du début de la soirée à ma convenance, mon petit bonhomme observant les alentours à loisir, le bas du dos bien enroulé et les jambes bien rehaussées. C’est même de cette manière que nous figurons tous deux sur les photos-souvenirs de ce jour si particulier pour les mariés.

Au bout d’un certain temps il s’est même endormi, tout blotti contre moi (quelle sensation magique !) et, plus tard, quand il s’est réveillé, il a suffi qu’il commence à bouger pour que je comprenne qu’il avait besoin de se dégourdir les jambes (vive la position « quatre pattes »).

Au cours du dîner, la journée commençant à se faire longue et la musique étant un peu forte, notre fils s’est vigoureusement frotté les yeux afin de nous faire savoir qu’il était temps pour lui de se reposer. L’agencement du lieu ne nous permettant pas de le faire dormir où que ce soit à part dans nos bras, la solution, encore une fois, fut toute trouvée : le porte-bébé.

Contre son papa cette fois, il n’a pas tardé à fermer les yeux et à s’endormir, malgré le bruit ambiant. Mon compagnon a pu terminer son repas tout en portant notre fils, ce qui eut pour effet d’attendrir toute l’assemblée…

Plus tard dans la soirée, ses petits réveils par à-coups furent bercés tantôt par nos bras, tantôt par le porte-bébé, et ce fut un vrai bonheur de toujours sentir notre petit bonhomme contre nous.

soyez le premier à répondre

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

English click here

Aujourd’hui, nous sommes content d’annoncer l’arrivée pour début 2015 du nouveau porte-bébé Love Radius : Le « PhysioCarrier ».

Le PhysioCarrier est tout ce que les parents attendent réellement en 2015 d’un porte-bébé préformé haut de gamme conçu et fabriqué par Love Radius : un porte-bébé sans compromis, moderne, réellement polyvalent.
On est très fiers que cela soit possible par une petite entreprise familiale française indépendante comme Love Radius.

PhysioCarrier - JPMBB

Voici le petit dernier !

Le PhysioCarrier contient tout l’ADN Love Radius : la poche de l’écharpe Originale, le cuir (artificiel) de La Petite Echarpe Sans Noeud. Mais au delà de l’esthétique, on retrouve surtout l’expertise de ce portage respectueux du développement psychomoteur du Bébé.

PhysioCarrier JPMBB tablier rabattu

Le PhysioCarrier Love Radius

Descriptif du porte-bébé :

Le PhysioCarrier Love Radius est un porté-bébé préformé, avec en option un booster (réhausseur) amovible (0-18 mois) et une cale tête sous la nuque (pour les nourrissons).

La collection se déclinera dans plusieurs coloris des toiles et des poches.

OekoTex 100

Le prix est de 125€. (Miroir pour le portage dos inclus)
La version avec bretelles et ceinture en cuir (artificiel) est à 135€ (Miroir pour le portage dos inclus)

Pack booster 0-18 mois + cale tête  à 12€

On peut porter devant et sur le côté de la naissance à 3 ans. (3,5kg – 20kg), à partir de 6 mois pour le dos.

Disponibilité : mai 2015.

 

Les singularités du PhysioCarrier :

Le booster (réhausseur) est pratique de la naissance jusqu’aux alentours de 18 mois, en fonction de la stature et corpulence du Bébé. Contrairement à certains modèles, le réhausseur JPMBB est uniquement sous les fesses de l’enfant. La fraicheur et la respirabilité restent donc intacts même avec le booster en place, car il n’y a pas de couche matelassée supplémentaire sur le dos ni les côtes.

Le booster si glisse dans un fourreau pour faire partie intégrante du porte-bébé, permettant une mise en place du Bébé encore plus simple, rapide et plus sécurisé que de mettre bébé dans un insert puis dans le porte-bébé.

Le booster/réhausseur permet 3 choses :
1/3 : Porter un nourrisson avec un portage haut et sécurisé (à hauteur d’un bisou) pour laisser ses voix respiratoires dégagées et ventilées. En plus il permet au Bébé d’être assis dans une position physiologique d’enroulé en flexion sans forcer l’écart naturel entre ses genoux (un écart qui doit à cet âge rester égal à la largeur de son bassin)

PhysioCarrier JPMBB Booster amovible

Booster (réhausseur) amovible avec un nourrisson de 9 mois (gauche) et un Bébé de 2 semaines (droite).

2/3 : Le booster (réhausseur) permettra à un Bébé plus grand de pouvoir profiter enfin d’une visibilité plus grande lors d’un au portage dos, le Bébé étant plus haut.

3/3 : De plus, certains porteurs apprécient de retrouver une sensation de portage proche du sac à dos, c’est à dire avec la majorité de la masse sur les épaules et un centre de gravité haut.

PhysioCarrier JPMBB hauteur booster

Sasha (de la couverture de PESN) ici à 16 mois, avec (à gauche) ou sans booster (à droite). L’enfant sur le réhausseur est hissé plus haut pour voir et peut sortir ses bras.

 

Le cale tête pour nourrisson permet l’ajustement du porte-bébé à la petitesse de sa nuque en offrant un soutien doux et matelassé sans pression ou contact direct avec les ourlets.

PhysioCarrier JPMBB encolure nourisson

Le cale tête s’ajoute, dans le cas du portage d’un nourrisson.

Pack booster 0-18 mois + cale tête  à 12€

Les sangles latérales ont différentes fonctions en fonctions de l’âge du Bébé.

PhysioCarrier JPMBB contenance Bébé et bambin

Nourrisson de 6 semaine et bambin de 30 mois.

1/2 : Pour le nourrisson, cela permet le réglage du tablier en hauteur et largeur pour un ajustement de la contenance sur mesure. Ainsi le nouveau-né sera bien contenu et les sangles tirées permettront aux bords du porte-bébé d’épouser sa petit taille pour lui offrir des lignes de soutien lui permettant d’être maintenu et non pas plaqué.
Ces sangles latérales permettent aussi d’éviter que le nourrisson hypotonique ait le dos en S dans un porte-bébé trop large.

2/3 : Pour un Bébé plus grand (> 10 mois), les sangles latérales permettent de soutenir la flexion des genoux et aider à mieux basculer le bassin pour lui offrir une assise large et confortable. Cela permet aussi de sortir les bras en temps d’éveil.

3/3 : Les Sangles latérales vont aussi permettre la répartition du poids entre les bretelles et la ceinture.
Ceci est possible car le point d’ancrage des sangles part de la bretelle vers la ceinture. Ceci est utile si vous préférez porter par les bretelles et réduire le poids sur la ceinture.

Les sangles latérales sont un réglage unique et simple du porte-bébé, quelque soit l’âge de l’enfant. Le porte-bébé s’adapte à Bébé, pas l’inverse, et ceci sans fastidieux ni savants réglages.

L’ouverture dans le porte-bébé permet l’aération et la ventilation de dos du Bébé s’il fait chaud et de le couvrir s’il fait froid, grâce à deux fermetures éclair.
La transparence du filet permet une meilleure visibilité de la position du Bébé et une installation plus précise.

PhysioCarrier JPMBB ouverture

Adaptez vous à la température et observez la bonne posture du Bébé dans le porte-bébé.

 

La têtière en filet, en plus de maintenir la tête, permet pour l’enfant et le porteur de voir au travers par transparence et de garder l’aération des voix respiratoires. 

Le rembourrage ultra généreux des bretelles et de la ceinture est aérée léger et très amortissant pour un confort inédit.

PhysioCarrier JPMBB bretelles

Les bretelles du PhysioCarrier Love Radius (dessus) comparées aux bretelles d’un porte-bébé classique. Pas de compromis pour le confort et l’amorti.

Et aussi …

  • L’assise est en forme (et non plate) , offrant au Bébé une assise enroulée du bas du dos, les genoux remontés. Ceci évite un bassin plaqué.
  • Le réglage double des bretelles permet de faciliter l’ajustement, que Bébé soit porté devant ou au dos.
    Les bretelles peuvent être croisées dans le dos lors du portage devant.
  • Il y a un miroir (amovible) pour observer le Bébé quand il est porté au dos.
  • Sangle dorsale/thoracique avec une butée élastique pour favoriser le mouvement des épaules du porteur tout en gardant les bretelles bien en place.
  • Toutes les sangles ont un élastique pour les maintenir enroulées et ne pas « pendouiller ».
PhysioCarrier JPMBB bambin

Avec une grande fille qui n’est plus un Bébé, c’est possible, mais plutôt pour dépanner.

Merci aux collaborateurs et la chère équipe Love Radius (#weshlafamille !), aux proches de la marque et aux familles pour leur complicité et leur patience durant ces longs mois d’essais multiples.

——

Les coulisses :

Comme pour la PESN, on ne s’est pas pressé pour la conception du porte-bébé. Les premières recherches ont commencé en juillet 2010, soit il y a 4 ans. Le bon côté est qu’on a eu longtemps pour réfléchir et essayer, valider ou invalider certaines hypothèses.

Voici ici l’occasion de partager avec vous l’envers quelques moments de développement du PhysioCarrier.

Prototype JPMBB 1

Quelques semaines en assis de profil dans un prototype.

Prototype JPMBB 2

Rigoler en travaillant.

Prototype JPMBB 3

2 ans et demi, gros dodo au chaud dans un prototype sans ceinture.

Prototype JPMBB 4

Une version très simpliste d’un prototype pour confirmer les points d’ancrage des sangles latérales.

Prototype JPMBB 5

« Et si on tire là dessus, qu’est-ce qui se passe ? » Dès le tout début, on cherche une solution d’aération au dos. Ce proto un peu bizarre est encore de l’époque de nos anciens locaux dans le 19eme, pour ceux qui ont connu.

Prototype JPMBB 6

La première toile avec un Stanislas bien boudiné, il y a une éternité !

PhysioCarrier JPMBB essayages

Un essayage intense à 6 mains !

Prototype JPMBB 7

Divers essais chez JPMBB avec une version brute sans détails, pour vérifier des propriétés mécaniques.

PhysioCarrier JPMBB tétière

Séance « calin » réussie. Les tests peuvent continuer.

Prototype JPMBB 8

Ça commence doucement à se préciser en 2012 …

Prototype JPMBB 9

Stanislas se jette en arrière pour rigoler et parce qu’il fait ses essais lui aussi. Dans sa main il joue avec des anneaux de PESN de différente tailles. On est ici début 2013 avant la sortie de la PESN alors il y a des anneaux partout.

Prototype JPMBB 10

A l’attaque, sans relâche !

Prototype JPMBB poche

Premiers essais d’application de la poche.

gallerie Prototypes JPMBB

La galerie des prototypes de première génération et bizarreries expérimentales ou autres vraies mauvaises idées qu’il fallait essayer absolument !

C’était juste un (long) aperçu, à bientôt pour la suite !

seulement 13 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Après 7 ans passés à promouvoir, éduquer et défendre le portage avec le tissu tricoté « souple » de l’Originale JPMBB, les ateliers, les formations de monitrices, les vidéos, … nous sommes très satisfaits et flattés d’avoir ouvert une brèche et qu’il existe désormais une véritable culture du portage en écharpe tricotée en France. Mais durant ces années bien remplies, nous n’avions pas eu le temps de nous pencher sur comment rendre le portage plus accessible aussi par son tarif. C’est chose faite avec le dernier chantier que nous avons entrepris il y a 18 mois déjà et cela prend vie enfin aujourd’hui ! Désolé pour le retard, nous avons fait le choix de nous concentrer d’abord sur la pédagogie et l’éducation avant d’élargir la gamme d’écharpes de portage Love Radius.

Nous vous présentons la « BASIC » et par la même occasion nous proposons aussi les premières écharpes de portage FLUO … et le tout certifié Oeko-Tex 100.

1 – Petit et grand à la fois

2 – Petite soeur de L’Originale, plus accessible (39,90€ et 44,90€ )

3 – Différences avec l’Originale JPMBB : plus accessible, mais moins polyvalente

4 – Deux nouvelles matières

5 – La 1ere écharpe de portage au coloris Fluo/Néon !

6 – Et aussi un peu de fantaisie

7 – Légère sur vous et dans le portefeuille

8 – Toujours le service et la qualité

9 – Date de disponibilité

10 – Coloris

11 – Spécifications

Echarpe de portage JPMBB BASIC Fluo Pink

Love Radius BASIC Fluo Pink, bon bien sur, le fluo sur un écran ce n’est pas possible d’avoir un rendu réellement fluo.

Petit et grand à la fois :
C’est une «petite» et une grande nouvelle à la fois, petite parce que ce n’est « qu’une écharpe de portage » mais grande par le petit prix et parce que ce n’est certes « qu’une écharpe » … mais une Love Radius. Donc même pour 44€ vous ne serez jamais seul avec votre porte bébé si vous avez un doute, et vous aurez pour ce budget le meilleur que vous puissiez avoir pour débuter, profiter et réussir votre portage en écharpe.

La petite soeur de L’Originale, au budget plus accessible : 44€ et 48€ (pour série Fluo et Tattoo) : 
L’écharpe de portage « BASIC » répond à un souhait que nous avions depuis longtemps déjà : celui d’offrir un portage en écharpe de qualité, à un tarif adapté aux jeunes familles et aux budgets ne pouvant pas profiter de l’écharpe Originale.
Nous avions déjà baissé le prix de l’écharpe Originale JPMBB de -15% en Avril 2013, mais il demeure des parents qui ne sentent pas la nécessité d’avoir toute la polyvalence et le confort de réglage de l’écharpe Originale JPMBB mais qui veulent néanmoins tenter l’aventure du portage et de ses bienfaits.

Avec la BASIC, chacun pourra désormais essayer et découvrir le portage sans que le budget soit un frein.

Les différences avec l’écharpe Originale JPMBB : plus accessible, mais moins polyvalente. 
La hauteur de l’écharpe est moindre que l’Originale, la longueur aussi, permettant un tarif plus accessible. Il n’y a pas de poche. L’écharpe Originale étant plus haute que la BASIC (50cm contre 70cm), elle permet de porter un Bébé plus grand et de porter au dos, contrairement à la BASIC.
Les tissus employés pour la BASIC et la série Fluo sont différents de l’écharpe Originale, (même si ils contiennent eux aussi de l’elasthanne, pour permettre une élasticité en étoile et cette expérience de portage et de proximité avec Bébé unique et propre à Love Radius).

Deux nouvelles matières :
La série Fluo propose une nouvelle matière inédite pour le portage : un polycoton et élasthane permettant une intense couleur et une encore plus intense douceur. La première écharpe de portage fluo !
Pour la version BASIC normale, c’est un coton et elasthane lui aussi différent de l’écharpe Originale de part sa structure et son cout de production.
Le tricot « french terry » est un tricot générique tout à fait adapté au portage, qui offre une grande douceur et un aspect molletoné, tout en étant aéré et à un tarif accessible pour découvrir le portage.
(39,90€ et 44,90€ pour série Fluo ou Tattoo)

La 1ere écharpe de portage au coloris Fluo/Néon ! 
Nous sommes aussi très heureux de vous proposer la première écharpe de portage avec des coloris fluos/néon. L’été va être très coloré et lumineux si vous le souhaitez.

Et aussi un peu de fantaisie :
Il y a aussi une série « Tattoo » avec la présence d’un motif sérigraphié sur le centre de l’écharpe, à la gloire de nos chers Bébés.

JPMBB BASIC Tatoo Perle

Echarpe de portage Love Radius BASIC Tatoo Perle

Légère sur vous et dans le portefeuille : 
La BASIC n’est pas légère que par son tarif et son encombrement réduit, mais aussi son tissu aéré et agréable par temps chaud.

Toujours le service et la qualité Love Radius :
Avec la BASIC vous bénéficiez de toute l’expérience et l’expertise du portage Love Radius, la qualité des instructions et positions proposées, le service, les coloris.
Bien que testée jusqu’à 14 kg comme la plupart des autres porte-bébés du marché, nous recommandons une utilisation sous les 10kg pour qu’elle soit la plus agréable. Vous pouvez bien sur porter au delà, mais c’est un peu moins agréable et moins pratique à régler.

JPMBB BASIC Bleu Retro

Echarpe de portage Love Radius BASIC Bleu Retro


Coloris : 
BASIC : Perle, Misty Green, Presque Noir, Bleu Retro
BASIC série Fluo/Néon : Ultra Violet, Fluo Orange, Fluo Pink
BASIC Tattoo : Perle, Misty Green

Spécifications : 
Coton et Elasthane (5%) OekoTex 100

PolyCoton et Elasthanne (5%) OekoTex 100 (fluo)
50cm x 460cm, jusqu’à T58.

seulement 10 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·

Nous savons tous parler anglais chez Love Radius et comme il y a des bébés ailleurs qu’en France, nous envoyons beaucoup de colis à l’étranger.
Il est devenu un jour assez logique d’aller trouver une façon de montrer aux parents hors de France que Love Radius est là pour eux et n’a pas peur des relations à distances. Ainsi, nous nous inscrivîmes au salon de Cologne qui est LE salon de puériculture d’Europe pour les professionnels et revendeurs.

Les salons professionnels, c’est un peu la loterie ou la rentrée de classes, on ne sait pas qui sera en face, à côté, … On espère secrètement être à côté du bon élève, mais aussi du mec cool pour rencontrer du monde.

Autant dire que les premières secondes avant de découvrir l’emplacement lorsqu’on arrive sur le salon pour l’installation on est un peu « caca mou » comme on dit. Bref on a les chochottes, la pétoche !

Finalement, notre voisin d’en face sera Bugaboo. C’est incontestablement lui le premier de la classe qui captive tout le monde. Nous sommes plutôt contents d’être en face de cette prestigieuse marque et non en face de l’importateur de bavoirs en plastique, ni l’un des 128 fabricants de baignoires pliables, et encore moins en face de l’une des 847 copies de la Bugaboo justement.

Donc, question placement, c’est plutôt ok, ouf !

La seconde bonne nouvelle est que le stand ressemble agréablement à ce qui était prévu dans la maquette 3D que nous avions fait durant l’été et envoyée à Wolfgang, notre cher prestataire allemand en charge de la construction du stand. Du bon noir mat et du blanc coquille d’oeuf, tout comme nous aimons, youpi !

Avant :

Après :

 

En tant que petits français, nous jouissons quand même d’un prestige qu’il m’est toujours difficile de comprendre tant le service et l’accueil en France est rarement une expérience inoubliable.
Heureusement, notre écharpe est une expérience inoubliable (allez !), ce qui nous permet de la vendre en sachant que l’on ne prend notre interlocuteur pour un gogo. Nous le savons car nous avons porté nos 3 enfants avec, mais surtout car vous avez la bonté de nous le rappeler en ateliers, sur facebook et par mail et ça c’est notre cadeau le plus précieux dont nous ne vous remercierons jamais assez.

Nous avons donc une énorme papate pour ces 4 jours de salon.

Mais voila, les gens qui viennent sur le stand ne connaissent pas tous le portage ou alors ne connaissent pas la Love Radius, (oui ça arrive hors de France) ce qui ne les empêche pas de s’y intéresser. Il faut bien commencer un jour, que l’on soit parents ou revendeurs. Nous devons alors user d’ingénieux moyens pour leur faire comprendre ce que l’on fait chez Je Porte Mon Bébé et ce que les parents et bébés font avec nos écharpes.

C’est pourquoi nous sommes venus avec nos 5 écrans, 8 écharpes de démo, 6 poupons, 3 mannequins, les 35 coloris de la collection et que nous sommes 4 sur le stand. Il y même un gardien la nuit qui reste sur le stand car nous avons envie de retrouver les écrans et nos écharpes le lendemain matin. (Oui le monde est méchant, même ou pays des Bébés.)


Le temps passe très vite et nous rencontrons beaucoup de gens qui viennent sur le stand. Nous devons nous relayer pour aller faire pipi vite et manger vite, ce qui est bon signe et le rêve secret de chaque exposant.

Bilan : Il y a beaucoup de monde. Les allemands font de très bonnes saucisses. Nous avons le plus gros stand de fabricants d’écharpe. Nous adorons toujours autant Didymos que nous sommes très contents de rencontrer. Les allemands conduisent de bien plus plus belles voitures que les français. Cette islandaise qui passe sa première commande de 40 écharpes est d’une beautée à couper le souffle. Les monitrices de portage allemandes que nous rencontrons ne savent pas vraiment utiliser les écharpes souples mais sont persuadés du contraire. Les gars qui vendent du porte-bébé en costume cravate nous font un peu sourire et si cela nous arrive un jour, tuez nous.

Le monsieur en face à droite essaye de faire rentrer le plus de plastique possible dans 9 m2. (Il a réussi.)

Et aussi, observez cet homme pensant pouvoir passer devant le stand JPMBB sans prendre une brochure, erreur ! Suzanna est là et veille avec grâce à lui fournir notre dépliant dont il n’est pas question de rapporter un exemplaire à Paris dimanche soir.

« Voila, on représente, t’as vu ! »

 

Un des trucs rigolos des salons professionnels de puériculture (quel mot hideux), c’est qu’on a la chance de voir quelques produits bien débiles. Par exemple, il y a les couches qui envoient un SMS quand le bébé a fait caca. « MEC, UN SMS QUAND TON BÉBÉ FAIT CACA !! » C’est bon, maintenant on peut mourir apaisés de savoir qu’on ne verra pas plus stupide que ça.


D’un autre coté nous rendons visite à nos « collègues de marché » Ergo, Storch, Didymos  Manduca, … et si nous sommes tous là au salon de Cologne en 2011, c’est aussi signe qu’il se passe des choses biens pour les bébés cette année.

tags : , , ,

seulement 8 commentaires pour le moment

· · · ◊ ◊ ◊ · · ·